Accessibilité pour tous : Les troubles Dys

Ecriture d'un article de blog

Cet article fait partie du dossier sur l’accessibilité au web pour tous. Ici nous allons nous intéresser aux troubles Dys : Qu’est-ce que c’est ? Quels sont les choses à mettre en place pour faciliter l’accessibilité ?

Les troubles Dys

Dans ce qu’on appelle « trouble Dys », on regroupe en fait les troubles cognitifs spécifiques et les troubles de l’apprentissage qu’ils entrainent.

Certains de ces troubles peuvent affecter les apprentissages précoces comme le langage ou les gestes et d’autres vont affecter plus spécifiquement les apprentissages scolaire comme le langage écrit ou le calcul.

Ces troubles sont regroupé en 6 catégories :

  • Dyslexie et dysorthographie : Ce sont des troubles spécifiques à l’acquisition du langage écrit.
  • Dysphasie : Ce sont les troubles spécifiques du développement du langage oral
  • Dyspraxie : Ce sont les troubles spécifiques du développement moteur et/ou des fonctions visua-spatiales
  • Troubles d’attention avec/sans hyperactivité : Ce sont les troubles spécifiques du développement des processus attentionnels et/ou des fonctions exécutives
  • Troubles spécifiques du développement des processus mnésiques
  • Dyscalculie : Ce sont les troubles spécifiques aux activité numériques

Si vous voulez plus d’informations sur les troubles dys je vous invite à visiter le site de la Fédération Française des Dys.

Comment faciliter l’accessibilité ?

Les problèmes rencontrés

Les personnes ayant des troubles Dys peuvent rencontrer des petits soucis lorsqu’ils parcourent le web.

Parmi eux nous pouvons retrouver le fait qu’il y ai beaucoup trop de texte. Ce qui va décourager les visiteurs à lire l’ensemble de l’article.

On retrouve également des soucis au niveau du design. Avec le choix d’une police de caractère non adaptée ou qui rend difficile le déchiffrage des lettres.

Ensuite, toujours en ce qui concerne le design : une navigation trop complexe. Des boutons mal placés ou pas assez visible peuvent faire quitter l’utilisateur de votre site.

Pour finir cette liste non exhaustive, les personnes ayant des troubles de dyscalculie, pourrons être freiner par l’utilisation de trop de chiffre dans un même texte.

Les solutions à mettre en place

Adapter son site pour que les personnes ayant des trouble dys n’est pas si compliqué à mettre en place. Cela ne changera en rien vos habitudes. Il faudra simplement faire attention a quelques détails sur la longueur des textes et le choix de la police d’écriture.

Si pour une raison spécifique votre texte doit être long, vous pouvez l’accompagner d’images pour illustrer et accompagner le texte. Une autre solution peut être d’installer un outil pour lire le texte. (Par exemple, pour cet article je ne pouvais pas utiliser d’illustrations, les utilisateurs peuvent cliquer sur l’outil situé en haut à droite. Dans le menu qui s’affiche, le bouton en bas à droite permet de lire le texte.)

L’utilisation d’infographies et de vidéos sera un choix encore plus apprécié. Car cela ne demandera pas à l’utilisateur de trop se concentrer sur la lecture.

Et enfin, la dernière recommandation concerne la partie design. Lors de la conception du site il faudra surtout réfléchir en terme d’UX (User expérience) avant de penser UI (User Interface). Avoir un beau site c’est bien mais s’il peut être accessible à tous, c’est encore mieux !

Conclusion

Pour conclure ce premier article parlant de l’accessibilité au web, mettre en place des solutions pour faciliter l’accès aux sites web par des personnes ayant des troubles dys est assez simple et ne demande pas beaucoup de contrainte technique.

Malheureusement il n’y a pas de chiffres exacts, mais on estime entre 6 et 8% de la population française touchée par ce trouble. Adapter son site, c’est donc permettre à ces personnes de naviguer plus confortablement et sans complexe !

Laisser un commentaire